Cécile Langlois
06 08 41 53 28

Philippe Marchand
06 03 07 25 21

Photographies en hôtel et spa:

Spa Marin du Val André

Intervenant : Cécile Langlois, photographe 

Temps de prises de vues : 2 journées    Temps de post-production : 1,5 jours

thalasso-espace-forme1
CEL05466

S’ils apprécient particulièrement les soins Phytomer et Esthéderm prodigués en ces lieux de bien-être, les aficionados de la thalasso sont aussi sensibles au soin apporté à la déco des cabines.

thalasso-accueil

Des lieux d’exception.

Le Spa Marin du Val André à Pléneuf-Val-André est un des hôtels résidences du Groupe HMC. Au début de l’été, j’ai fait le tour du Grand Ouest pour photographier ces lieux d’exception et mettre en valeur l’image de marque du groupe, les environnements essentiellement marins des établissements souvent entourés d’espaces verts, magnifier la vue, l’ambiance particulière de chacun, la qualité des chambres et leur design. Pas de personnages, mais des prises de vue suggérant une présence humaine. 

J’étais enthousiaste, je n’ai pas été déçue. Depuis plusieurs années, je suis photographe en hôtellerie de luxe et spécialiste en photos de thalassothérapie. J’aime découvrir ces lieux magiques, capter ce qui les rend uniques et le retranscrire sur mes images J’étais dans mon élément.  

spa-deluxe_vue_mer
Cel05555
CEL05495

Bien entourée.

Sur place, l’équipe était formidable, sympathique et efficace. Je suis arrivée sous un soleil radieux, déjà informée que le lendemain le temps serait pourri. J’ai aussitôt décidé de shooter la piscine dans la belle lumière du soir. Au secours le planning orchestré depuis un mois ! Jeanne Boscher, responsable communication et directrice du spa marin a résolu tous les problèmes, réorganisé les programmes en fonction du ( mauvais) temps, aménagé au dernier moment des tranches horaires vacantes notamment en cabines de soin… un tour de force au mois de juin ! Pour les photographies déco, elle dénichait tout de suite l’objet dont j’avais besoin. Qualité supplémentaire : elle sait comme personne faire, en quelques instants, un lit au cordeau pour une prise de vue. Merci Jeanne !


Casse-tête technique.

Le spa est inspirant. Un bel endroit et toujours un défi pour le photographe. Un milieu où l’eau, l’humidité, l’exigüité et la fréquentation des lieux dictent la règle, où la lumière naturelle est toujours trop ou pas assez. Depuis toutes ces années, je peux dire que j’en connais les subtilités et les contraintes techniques. Un seul mot d’ordre : s’adapter. Et cela commence par une tenue légère et des chaussures adéquates. 


Suggérer.

L'espace accueil du spa comprend un espace vitré, une salle de relaxation et d’aromathérapie, meublé de transats, à l’intérieur duquel une vapeur ouatée, parfumée d’huiles essentielles, vous emmène au pays du bien-être. J’étais sous le charme de cet endroit. Je voulais mettre en évidence sa transparence, sa chaleur douce et humide. J’ai fait baisser la température et la diffusion de vapeur qui brumaient l’espace et empêchaient toute prise de vue. Mais pour en garder l’essence et faire passer à l’image la sensation, de fines gouttelettes viennent s’accrocher aux parois de verre. Je souhaitais aussi valoriser les beaux volumes. Le grand angle s’imposait.

CEL05536

Lumière.

Les photographies d’intérieurs demandent une attention adaptée à chaque situation. Le choix de la lumière est directement lié à l’esprit voulu pour chaque cabine. S’ils apprécient particulièrement les soins Phytomer et Esthéderm prodigués en ces lieux de bien-être, les aficionados de la thalasso sont aussi sensibles au soin apporté à la déco des cabines. Parfois bien éclairées de lumière naturelle juste tamisée par un voile, parfois intimes avec des éclairages plus indirects et diffus comme des bougies. 

Pour retranscrire ces ambiances, je joue de la lumière existante à laquelle j'ajoute en des endroits clés, dehors et/ou dedans des éclairages appropriés. 


Dehors dedans.

La salle fitness s’ouvre sur la piscine et la mer, les coureurs et autres pédaleurs s’y sentent dehors comme dedans. Mes photographies devaient donc gommer les variations de lumière et apporter la même netteté aux espaces intérieurs et extérieurs, afin de retranscrire au plus vrai le ressenti des lieux. Le résultat souhaité dépend d’une longue série de prises de vues sous des angles variés à l’intérieur comme à l’extérieur.

Cel05516
Cel05665 N B

Gilles Tatu, directeur du Spa Marin Val André

La touche humaine.

Si, dans les différents espaces photographiés, la photographe déco que je suis a pris soin de suggérer la présence humaine à travers un objet, un agencement du décor, une silhouette floue, j’ai complété la série de visuels avec les portraits du directeur de l’établissement M Tatu et du chef cuisinier Yannick ROUGHOL. Ces hommes fiers de leur métier et qui œuvrent sans relâche pour le bonheur de tous. 

Cel05631
Cel05339

Yannick Roughol, chef du "S"

Cel05617

Au restaurant le « S », le poisson subtilement cuisiné et la barre chocolat et yuzu ont  ravi mes papilles.

Propulsé par PhotoDeck