Cécile Langlois
06 08 41 53 28

Philippe Marchand
06 03 07 25 21

Illustrer le bien-être par l'image lifestyle

Philippe Marchand, photographe - Prises de vues: 2j - Temps de post-production: 2 à 3h/image - Céline Merlet, styliste maquilleuse coiffeuse

Photos avec mannequins pour le groupe Valdys

Dans le cadre du reportage pour le groupe Valdys sur leurs hôtels et thalassothérapies de Bretagne et Pays de la Loire, j’ai pris en charge les photographies Lifestyle, instants sublimés de plaisir partagé dans ces univers de luxe, véritable valeur ajoutée à l’image du client. 

Pour ces prises de vues, j’ai travaillé avec un couple de mannequins dans les restaurants, bars et salons, piscines et salles fitness. Je devais mettre en scène les soins en cabine illustrant le professionnalisme, la qualité des soins et des produits Phytomer, le plaisir et la détente des curistes. Le travail précis du photographe resort avec un impératif : réaliser des photographies haut de gamme, bien sûr, mais aussi marquées d’originalité. Les deux mannequins, Benoît et Emmanuelle, avaient déjà œuvré ensemble, ce qui facilitait le travail. 


Phm07598
Phm07649 F

Caroline Paluet directrice artistique de l’agence de communication La Vie Rêvée a choisi notre studio 2pixels-photos pour la promotion des établissements du groupe Valdys

Valdys possède plusieurs hôtels et centres de thalassothérapie, principalement en Bretagne, mais aussi en Normandie et jusqu’à Tours. 


Phm07125 B

Lumière, s’il vous plait !

Beau temps le premier jour. Même pour des prises de vues en intérieur, c’est un plus. L’arrière-plan était clair, pas besoin d’artifices pour magnifier la lumière. Le lendemain, grosse tempête avec bourrasque, ciel sombre et tout ce qui va avec. J’ai sorti mes spots, bien protégés et solidement accrochés avec des sangles, ils m’ont donné la lumière extérieure d’une belle journée d’été. Dans une cabine de soin, au restaurant ou à la piscine , ma profondeur de champ est restreinte et ce qui filtre du dehors, c’est juste une ambiance lumineuse. Aucun détail n’apparaissait de l’enfer qui se jouait à l’extérieur ce jour-là.

Phm07419 E

Les cabines de soin.

Les prises de vues en cabine s’apparentent aux photos beauté. Enfin… avec en supplément la problématique de l’exigüité des lieux et de la lumière. Les mannequins étaient parfaits, peau et cheveux, poses et réactivité ! Quand Benoît posait, ce sont les belles mains d’Emmanuelle qui servaient aux gros plans. Pour les poses d’Emmanuelle, la gestuelle en flou était jouée par la directrice artistique, Caroline Paluet  ou une autre intervenante. Attention, je ne dis pas qu’elles n’avaient pas de belles mains pour autant ! Mais le flou illustre à merveille la dynamique du geste.

Phm06383 E
Phm07327 F

Gratte-méninges.

J’ai eu une photo très technique à réaliser où un peu d'imagination fût nécessaire. Il s’agissait de réaliser une image de Benoît sortant de la machine de cryogénisation, un appareil qui produit un froid intense et contribue à la refabrication des muscles. C’est une sorte de cabine d’où seule la tête dépasse au sommet. Le froid, lui, ne se voit pas, mais alors… pas du tout. 

Il fallait pourtant bien l’illustrer. J’ai commencé par occulter toutes les ouvertures et tout se qui produisait des reflets en tout genre sur l’appareillage métallique. Pourtant, je voulais des reflets, mais de ceux qui sublimeraient la haute technologie de la machine. Pour cela, la lumière bleutée fait des merveilles. J’ai envoyé un peu de fumée pour symboliser le froid. On y était ! Tout était parfaitement exprimé sur la photo, un peu comme une histoire que l’on raconte.

Phm06093 D
Phm08087 M3
Phm07841 F

Comment retranscrire le froid...

Phm07949 D

Vous vous retrouvez dans nos ambiances et voulez en savoir plus ?

N'hésitez pas, contactez nous !


Propulsé par PhotoDeck